Qui dit marketplace, dit grandes plateformes d’e-commerce. Eh bien détrompez-vous. Aujourd’hui le mot marketplace est de plus en plus associé à un dispositif pour consommer de manière plus durable. En effet, une majorité de stratégies d’économie circulaire se mettent aujourd’hui en place sous la forme de marketplaces.

Si ce modèle est le meilleur compromis pour la planète, il l’est aussi pour l’économie et la croissance des entreprises. Dans cet article, nous décryptons ce modèle d’avenir qui soutient l’économie circulaire.

logo sans fond origami marketplace

Les marketplaces pour favoriser une consommation plus durable

Produire, consommer, jeter. Trois mots qui représentent aujourd’hui notre modèle de consommation au sein de notre société. Cette vision s’est peu à peu modifiée depuis quelques années, laissant place désormais d’une part à une remise en question par les consommateurs, et d’autre part par les entreprises confrontées à des impératifs en matière de RSE.

En effet, ce mode de consommation qui perdure depuis des années a laissé place à des conséquences néfastes pour notre environnement. Épuisement des ressources naturelles, pollution engendrée par la fabrication de produits, transport et accumulation de déchets – tant de conséquences qui conduisent désormais à une remise en question.

L’économie circulaire apparaît donc comme le modèle à suivre durant ses prochaines années. Créé autour du recyclage, de l’upcycling ou encore de la réutilisation, l’économie circulaire est devenue l’alternative la plus crédible pour répondre aux enjeux environnementaux actuels. Réduire l’impact de notre activité sur la planète devient un enjeu crucial pour l’avenir. Aujourd’hui, tous les secteurs d’activité se l’approprient. D’ailleurs, de nombreuses plateformes dédiées à l’achat de seconde main ont pu voir le jour grâce à cette initiative.

Devenu populaire auprès du grand public et généralisé par les pure players et les enseignes, cette proposition de valeur se retrouve également chez les industriels bien décidés à réduire leur impact carbone et redorer leur image.

logo sans fond origami marketplace

Un modèle qui englobe tous les secteurs d’activité

Nombreuses sont les plateformes de seconde main lancées ces derniers mois par les enseignes. On peut d’ailleurs citer les plateformes de seconde main telles que La Reboucle de La Redoute ou encore Vestiaire Collective – qui ont lancé leur marketplace pour donner une seconde vie aux vêtements. Ces marketplaces sont les fruits de démarches autour de l’éco-responsabilité menées par les entreprises et s’inscrivant dans leur politique RSE.

Au-delà du monde du retail, l’économie circulaire s’insère également dans le domaine industriel. Ces plateformes permettent de donner une seconde vie aux pièces utilisées ou encore aux matières premières.

Dans l’univers du BTP, des plateformes B2B tel que Waste Marketplace proposent quant à elle de valoriser ou de remettre en circulation des matériaux de chantier autrefois jetés.

logo sans fond origami marketplace

L’économie circulaire : un changement nécessaire dans les modes de production

Face aux nombreux enjeux auxquels sont confrontées les entreprises, elles doivent dorénavant s’adapter à ce nouveau modèle d’avenir en intégrant l’économie circulaire au cœur de leur stratégie d’entreprise. Pour mener à bien cette mission, elles doivent mettre en place une politique combinant éco-conception et recyclage tout en ne négligeant pas l’aspect de la transparence des informations à la fois en interne qu’en externe.

Ainsi, les entreprises doivent se mobiliser à plusieurs niveaux pour réussir leur transition vers l’économie circulaire. Nous avons listé ici trois initiatives pouvant être prises par les entreprises pour s’inscrire dans cette démarche :

  • Revoir les stratégies d’achats de produits en ayant recours à du matériel reconditionné ou en utilisant du stock d’invendus au sein de l’entreprise.
  • S’insérer dans une démarche d’éco-conception des produits en intégrant dès sa phase de conception les différentes phases de vie du produit et en passant aux enjeux de réparation, réutilisation et recyclage.
  • Sensibiliser les parties prenantes de l’entreprise aux enjeux de l’économie circulaire. L’objectif de cette démarche est d’informer, d’éduquer et de former les collaborateurs et les clients en les informant de l’impact environnemental de leurs équipements et de leurs usages.

Bien que cette démarche consiste à améliorer la performance RSE des entreprises, cela permet également aux marketplaces de générer de réelles économies d’échelle en favorisant la réutilisation plutôt que l’achat.

logo sans fond origami marketplace

En plus d’avoir un impact positif sur la planète, les marketplaces établies dans une logique d’économie circulaire ouvrent les portes de nouvelles opportunités pour les entreprises. Selon une étude réalisée par DGE sur l’économie collaborative, l’économie circulaire devrait atteindre 335 milliards de dollars en 2025 contre 15 milliards en 2014, soit une croissance multipliée par 20 en 10 ans à l’échelle mondiale.

Pour la plupart, les entreprises l’ont bien compris, elles doivent s’emparer sans plus tarder de ce modèle. Ainsi, elles pourront se positionner en tant que leader sur leur marché et devenir d’autant plus performantes d’ici les prochaines années.

—–

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.