QUESTIONS SUR L’UTILISATION D’ORIGAMI MARKETPLACE

Tout à fait. La solution propose un front-office personnalisable en amont du lancement de la marketplace. Il est également possible d’intégrer un template (type CMS) ou un front-office réalisé par une agence, par exemple.

Afin de faciliter l’utilisation de la solution, 4 interfaces sont disponibles :

  • Un front-office pour le client final
  • Un back-office vendeur (un pour chaque vendeur)
  • Un back-office opérateur (afin de superviser les back-offices vendeurs et la marketplace)
  • Un back-office acheteurs professionnels avec gestion multi compte

Le vendeur dispose de quatre outils de mise en ligne d’offre de produits ou services :

  • Création manuelle via le back-office vendeur
  • Importation de fichiers à plat de type CSV
  • Connection à des gestionnaires de flux (lengow, shopping-flux, diatly…)
  • Possibilité de développer des connecteurs personnalisés (sous réserve d’acceptation de l’opérateur de marketplace)

Cela dépend de la configuration souhaitée. Soit l’opérateur de la place de marché uniquement, soit l’opérateur et les vendeurs. L’opérateur peut-être le seul à avoir la main sur l’activation / désactivation d’une fonctionnalité.

Le back-office est entièrement personnalisable avec un grand nombres de graphiques/tableaux permettant d’afficher les KPI’s souhaitées, aux dates souhaitées.

Il est par exemple possible de générer des tableaux récapitulatifs des statistiques de ventes (évolution du panier moyen, commission, nombre de commandes…), des statistiques liées aux vendeurs, au catalogue, aux commandes ou encore au SAV. Ainsi, chaque tableau de bord est personnalisé en fonction du besoin ressenti par l’opérateur de marketplace ou par le vendeur.

Un service de messagerie tripartite entre vendeur, opérateur et acheteur est nativement intégré à Origami.

Les échanges sont simplifiés, permettant ainsi une résolution efficace des litiges, sous forme de ticket :

  • Un vendeur peut contacter directement un acheteur / l’opérateur.
  • Un acheteur peut contacter directement un vendeur / l’opérateur.

Dans tous les cas, l’opérateur est intermédiaire dans la conversation entre l’acheteur et le vendeur, il fait office de tiers de confiance et sera médiateur dans la résolution d’un litige. Un vendeur peut contacter directement un client via la fiche commande. Un client peut contacter un vendeur directement via une fiche produit.

La solution est nativement pensée pour une utilisation internationale, en offrant :

  • La gestion des langues sur le front-office & le back-office
  • La gestion des devises
  • La gestion de la TVA
  • La gestion multi-devises (en fonction du prestataire de paiement sélectionné)

QUESTIONS LIEES AU MARKETING, MERCHANDISING :

Oui. Les promotions sur un montant et/ou en pourcentage sont nativement intégrées à la solution. Il est possible d’afficher le prix d’origine barré, ainsi que le prix remisé.
Il est également possible d’influer sur les prix en fonction du groupe de client, de la quantité acheté, d’une date…

Oui, avec remise en montant et/ou en pourcentage.

Oui. Un moteur de recherche interne, ainsi qu’un moteur à facettes sont nativement proposés.
Il est également possible de connecter un moteur de recherche externe (type Algolia).

Oui, tout à fait. La géolocalisation est un outil indispensable dans la conception d’une marketplace de service, une marketplace dédiée au commerce local ou une marketplace de conciergerie, par exemple.

Oui. Une solution de cross-selling propre à Origami est nativement proposée. Il est possible d’y lier des services manuellement ou automatiquement via une gestion de tags. Un moteur de recommandation externe pourra – si besoin – faire l’objet d’un développement spécifique.

Les offres peuvent être classées selon différents critères tels que la distance, la qualité de l’offre, la note, le niveau de prix, la réactivité, etc …

De plus, le moteur d’événements Origami Marketplace permet de mettre en place de nouvelles actions, comme par exemple la désactivation d’un vendeur en cas de franchissement de scoring.

Oui, d’ailleurs la solution permet de désactiver automatiquement le vendeur dans ce cas précis.

Un moteurs d’événements / actions permet de binder différents types d’actions à des événements se produisant sur la plateforme. Il est donc possible de créer une alerte ou désactiver un vendeur suite à certains événements

QUESTIONS LIEES AU SERVICE DE PAIEMENT ET AUX COMMISSIONS :

Tous les types de paiement sont réalisables : carte bancaire (paiement immédiat, paiement en plusieurs fois (avec ou sans frais), paiement différé), chèque, virement bancaire, paypal, cryptomonnaies,… L’opérateur de marketplace est libre de choisir le ou les moyens de paiement(s) qu’il souhaite voir apparaître sur la plateforme.

La plateforme va permettre à l’opérateur de marketplace de générer le rapport des ventes de ses vendeurs avec la possibilité d’éditer les factures associées.

Une gestion de règles est disponible pour gérer les commissions des vendeurs. Ces dernières peuvent être calculées sur le prix des produits/services, sur le nombre de lignes de la commande, sur le total de la commande frais de ports inclus, avec sous sans frais fixes,…

Les différentes règles sont agrégées dans des profils vendeurs et peuvent être attribuées à différentes typologies de vendeurs.

Mangopay – HiPay – Lemonway… et bien d’autres. Les moyens de paiements et les virements à terme (paiement à 30 jours) sont gérés par le PSP.

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Vous avez un projet de marketplace ? Découvrez notre solution de création de marketplace Origami !