Il existe de nombreux business models disponibles pour votre marketplace.

Dans cette première partie nous allons voir un peu plus en détails les trois principaux modèles pour générer du chiffre d’affaire en tant qu’opérateur de marketplace.


Les commissions sur les ventes

Voici le business model le plus répandu dans l’univers des marketplaces B2C et B2B.

Le principe est très simple et fonctionne à la performance.

En effet une commission est prise sur chaque commande effectué sur la marketplace. Cette commission peut avoir plusieurs formes, par exemples : un pourcentage sur la commande, un coût fixe, un pourcentage sur les produits sans frais de port.

  • Avantages

Les vendeurs sont seulement prélevés à la performance, cela permet une plus grande liberté aux vendeurs en leur évitant des frais fixes mais plutôt de s’adapter aux performances.

  • Points d’attentions

Attention à définir les commissions en cohérence avec les marges des vendeurs. En effet un commerçants n’aura pas la même marge pour des produits textiles que pour des produits high tech.

C’est pourquoi avec la possibilité de modeler les commissions facilement est important pour un opérateur de marketplace.

  • Exemples de marketplaces

 

 

 

 

 


L’abonnement

Les vendeurs présent sur la marketplace paient un abonnement.

Cet abonnement leur permet d’avoir accès à tout ou une partie des fonctionnalités de la marketplace. L’opérateur de la place de marché peut également proposer différents niveaux d’abonnements aux vendeurs avec toutes sortes d’options (exemple: des mises en avant)

  • Avantages

L’abonnement apporte un revenu lisse et régulier à l’opérateur de la marketplace peu importe les commandes. Ceci permet d’avoir un socle solide de revenus.

  • Points d’attentions

Convaincre les vendeurs que vous pouvez leurs apporter un nouvelle clientèle. Trouver une tarification cohérente avec des avantages logiques, des avantages de visibilités et une récurrence de revenus.

  • Exemples de marketplaces

 

 


Les frais de listing ou listing fees

L’opérateur de la marketplace fait payer aux vendeurs le listing de ses produits ou services au moment de la mise en ligne de ceux-ci.

Ces frais peuvent dépendre de plusieurs critères, comme le tarif des offres, le temps de mise en ligne des offres. Il est également possible d’ajouter des options comme des mises en avants sur certaines pages de la marketplace.

  • Avantages

Ce modèle est assez avantageux pour les vendeurs.

En effet ceux-ci n’ont pas à payer d’abonnements récurrents à l’opérateur de la marketplace. Une fois le service ou le produit mis en ligne, le vendeur n’a plus de frais supplémentaires.

  • Points d’attentions

Ce modèle est plus complexe à gérer pour l’opérateur de la marketplace. En effet il n’y a pas de revenus récurrents ni de commissions sur les transactions. Il faut donc jouer avec le volume d’ajout de produits et de services pour atteindre la rentabilité de votre marketplace.

Vos offres doivent avoir une durée de vie limité pour permettre un renouvellement constant de votre catalogue.

  • Exemples de marketplaces

 

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Vous avez un projet de marketplace ? Découvrez notre solution de création de marketplace Origami !