La signification du terme marketplace, ou place de marché, a considérablement évoluée depuis les années 90. Ce modèle de mise en relation en ligne a véritablement pris son envol grâce au développement du e-commerce avec Ebay et Amazon, notamment.

Depuis les années 2000, ces plateformes généralisées sont progressivement devenues spécifiques à des secteurs d’activités. Ce phénomène s’est d’ailleurs fortement intensifié ces douze dernières années.

Aujourd’hui, certaines plateformes en ligne sont devenues indispensables (Airbnb, Blablacar, Vinted), mais de nombreuses marketplaces parviennent cependant à se faire une place parmi ces géants. Tous les secteurs d’activités sont aujourd’hui impactés par l’arrivée du modèle marketplace dans le paysage e-commerce.

Dans cet article, nous faisons lumière sur les secteurs d’activités touchés par ce modèle innovant.

 

logo sans fond origami marketplace

 

L’influence du modèle marketplace sur le marché

Le modèle marketplace a le vent en poupe. Selon un rapport de la Fevad, 3 des 5 sites e-commerces les plus visités sont des marketplaces : Amazon, CDiscount, Fnac.

Il existe plusieurs types de marketplace sur le marché, les trois plus répandus sont les suivants :

  • La marketplace B2B qui met en relation des professionnels.
  • La marketplace B2C qui met en relation des professionnels et des particuliers. C’est le modèle le plus classique.
  • La marketplace C2C qui met en relation des particuliers. Ce modèle s’est fortement développé ces dernières années suite à une montée en puissance de l’économie collaborative, une nouvelle pratique de consommation.

Depuis quelques années, une multitude de marketplaces voient le jour, elles s’adressent à un public ciblé, à la recherche d’une offre précise.

 

logo sans fond origami marketplace

 

Zoom sur les Marketplaces produits

Les secteurs plus généralistes

Il n’est plus nécessaire de présenter le géant Amazon qui regroupe de nombreuses catégories à la vente, avec plus de 30 000 000 de visiteurs uniques par mois. Comme Cdiscount, et Ebay, ces modèles de marketplaces plutôt généralistes sont devenus une référence en France.

Dans la même lignée, le site leboncoin mettant en relation des internautes (particuliers et professionnels) afin de proposer à la vente et à l’achat de nombreux articles du quotidien. Cette activité représente tout de même plus de 26 000 000 de petites annonces au quotidien.

Ces plateformes sont donc incontestablement des incontournables du modèle marketplace sur le territoire Français.

Cependant, d’autres plateformes ont émergées, et se sont positionnées sur des marchés de niche, comme celui du secteur d’activité de la mode et beauté.

Le secteur de la Mode/ beauté & Maison/ Décoration

Le secteur de la mode et beauté est l’un des plus touchés par l’expansion du modèle marketplace. On ne peut pas parler de mode, sans évoquer le précurseur des tendances Vinted qui regroupe tout de même plus de 10 000 000 de visiteurs uniques chaque mois. Cette plateforme se fait aussi une place sur le secteur de la maison et de la décoration depuis peu, en proposant une nouvelle catégorie “Maison”. 

Depuis 2010, on peut aussi compter le site de La Redoute, spécialisé dans le prêt-à-porter et la décoration maison. L’enseigne a fait appel à de nouveaux vendeurs afin de répondre aux nouvelles attentes de ses utilisateurs.

N’oublions pas Vide dressing, la première plateforme française dédiée à la mode et au luxe de seconde main. De nombreuses marques, comme Dior, Marc Jacobs, Louis Vuitton, ou encore Chanel y sont présentes. Dans la même tendance, Vestiaire Collective, qui propose aussi commercialisation, soit la vente et l’achat des vêtements et accessoires de luxe et met à disposition des vendeurs un service de conciergerie.

Du côté maison et décoration, on peut citer l’enseigne Française Natures & découvertes.

Le secteur de l’artisanat

L’artisanat n’échappe pas à la tendance marketplace, avec la plateforme internationale Etsy, qui regroupe plus de 60 millions d’articles de créations fait-main ou vintage, 2,6 millions vendeurs actifs, et 44,8 millions d’acheteurs actifs.

Le secteur du bricolage & des petits travaux

Depuis 2012, ManoMano propose à l’achat des produits de bricolage, rénovation et jardinage de plus de 1 000 marques sur leur site.

Le secteur de l’électronique

Depuis 2014, la plateforme Back Market, le numéro un du reconditionné en France, propose des milliers de produits électriques et électroniques remis à neuf par des professionnels certifiés aux consommateurs.

Le secteur alimentaire

En ce qui concerne la livraison de repas à domicile, il n’est plus nécessaire de présenter Deliveroo et Uber Eats qui connaissent un véritable succès depuis quelques années. La plateforme Deliveroo est présente dans 200 villes Françaises, et travaille avec 10 000 partenaires restaurateurs. Et pour la deuxième année consécutive, la filiale Française dégage un profit net de 2,7 millions d’euros, soit une augmentation de plus de 80%.

Dans le secteur de l’alimentaire, la marketplace La ruche qui dit oui, une plateforme française issue de l’économie collaborative, qui propose des produits régionaux – fruits, légumes, viandes, produits laitiers – en achat direct auprès des producteurs locaux.

Le secteur du sport

Depuis peu, nous constatons la montée en puissance des marketplaces dans le secteur du sport avec les Fédérations sportives, comme la Fédération Française de Tennis, depuis Janvier 2020.

La marketplace Go Sport propose à la vente des équipements sportifs, ce sont des milliers d’articles tous sports confondus, de marques partenaires et de vendeurs.

La plateforme Preppy Sport est le premier vide-sellerie sécurisé en ligne et propose à l’achat et la vente du matériel d’équitation d’occasion. Un marché de niche qui représente tout de même plus de 2 millions de pratiquants en France.

Le secteur nautique

D’autres secteurs, comme le secteur nautique sont aussi impactés par le modèle marketplace. Prenons un exemple, le Cargo, la première place de marché spécialisée dans l’équipement des sports et loisirs nautiques et qui compte plus de 20 000 références et des milliers de vendeurs professionnels et particuliers, depuis 2017.

Le secteur du cadeau

Le secteur du cadeau n’échappe pas non plus à ce mouvement. La plateforme Comment se ruiner propose des produits originaux et insolites au travers de nombreux partenaires. Ce sont plus de 5 000 idées de cadeaux originaux et 200 000 visiteurs tous les mois sur la marketplace.

 

logo sans fond origami marketplace

 

Zoom sur les marketplaces de services (ou jobbing)

Tout droit venu des Etats-Unis, un nouveau modèle économique a vu le jour en France en 2012, celui du jobbing.

Les pionniers de cette tendance sont les plateformes généralistes avec la mise en relation directe et gratuite, comme Leboncoin, qui est devenu en 2014 la première plateforme d’échange de services entre particuliers en nombre d’offres.

On constate alors, une montée des plateformes en ligne de mise en relation des individus pour la réalisation de prestation de services.

Depuis 2012, on observe une multiplication des plateformes spécialisées dans le jobbing, avec l’apparition stratégique de sites comme Stootie, Needelp ou encore Frizbiz.

Les nouvelles tendances de consommation – et notamment l’émergence de l’économie collaborative – ont favorisé le développement des marketplaces C2C. Parmi elles, Allo Voisins, spécialisée dans les services entre voisins depuis 2013, connaît un franc succès avec 3 000 000 de voisins comptabilisés en Juin 2019.

Les plateformes se sont ensuite démocratisées et étendues à tous les secteurs d’activités, comme le domaine de la santé avec Doctolib et bien d’autres domaines économiques.

Le secteur de la santé

Depuis 2013, la société franco-allemande Doctolib généralise la prise de rendez-vous médicaux en proposant un service de gestion en ligne des consultations pour les professionnels de santé et une prise de rendez-vous en quelques clics pour les internautes.

Le secteur du transport

Blablacar, le leader mondial du covoiturage, avec plus de 70 millions d’utilisateurs en France en 2019, met en relation des conducteurs et des passagers à la recherche d’un trajet dans la bonne humeur.

Le secteur du tourisme

La plateforme Booking fournit un service de réservation en ligne. Elle agit comme intermédiaire entre les fournisseurs d’hébergements, – les hôteliers et autres prestataires – qui peuvent proposer leurs biens et services à la réservation et entre les visiteurs. Selon la Fevad, Booking ce sont 15 000 000 de visiteurs uniques par mois qui peuvent effectuer une réservation sur le site.

Le secteur du logement

Fondée en 2018, la marketplace Airbnb propose de mettre en relation des particuliers afin de louer des biens vacants. Depuis peu, en plus de proposer des logements à la location, la plateforme propose des expériences, le but étant de proposer des activités entre particuliers – visite guidée, atelier de fabrication, 4 jours avec une tribu en Indonésie, apprendre la cuisine locale.

—–

Cette liste non-exhaustive, montre bien que chaque secteur peut être influencé par le modèle marketplace. Nous voyons bien l’importance sur le marché des plateformes plus généralistes, comme Leboncoin ou encore Amazon. Néanmoins, depuis quelques années,  de nombreux marchés de niche favorisent le modèle marketplace afin d’étendre leur marché et booster leur chiffre d’affaires. Toutefois, certains secteurs d’activités sont encore peu impactés, comme le secteur nautique ou encore le secteur du sport qui se lancent depuis peu dans l’aventure de la marketplace.

—–

Sources : Fevad – Le Figaro

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.