Les e-shoppers ont de nouvelles attentes, auxquelles doivent répondre les acteurs B2B

 

Depuis quelques années, les acteurs du e-commerce sont confrontés à la transformation des habitudes d’achats des internautes qui tendent à rechercher du choix, de la disponibilité immédiate et des prix bas lors de leur achats en ligne. Cette tendance est la résultante de l’émergence des plateformes que nous connaissons tous : Amazon, CDiscount et autres grandes marketplaces internationales qui proposent en un seul lieu un catalogue illimité, des articles en livraison express et des prix agressifs favorisés par la concurrence des vendeurs sur les places de marché.
Cette constatation appuyée par des statistiques chiffrées confirme qu’il est indispensable de développer son offre commerciale en ligne afin de répondre aux nouveaux besoins des e-shoppers.
En effet, plus d’un internaute sur trois a réalisé un achat sur une marketplace ces six derniers mois. En 2016, la part de marché de la marketplace dans le chiffre d’affaire du e-commerce représente 28% et les estimations sont impressionnantes car elles prédisent une part de marché de l’ordre de 53% en 2020. Cela signifie donc qu’un achat sur deux sera réalisé sur une place de marché d’ici les deux prochaines années. Source : Forbes.
Le modèle marketplace est donc celui dont il faut s’inspirer lors du développement d’une activité commerciale en ligne.

logo sans fond origami marketplace

Élargir son catalogue produit en combinant stock, dropship et Marketplace

 

Le modèle e-commerce classique orienté achats, stockage et/ou dropshipping n’est plus assez agile pour répondre aux besoins actuels de choix, de disponibilité et de rapidité d’expédition de la marchandise. En effet, le e-commerçant est souvent limité à un espace de stockage et de budget et ne peux donc proposer qu’une gamme de produits limitée à ses clients B2B ou B2C. Le dropshipping – quant à lui – offre plus de liberté dans le développement du catalogue produit et permet de tester de nouvelles gammes, cela dit il s’agit d’un modèle lent et complexe nécessitant des processus de réapprovisionnement laborieux.
Le modèle marketplace offre aux acteurs B2B la possibilité de développer rapidement un catalogue en proposant la vente de produits/services de vendeurs et tiers de confiance. Il est tout à fait possible de conserver le fonctionnement initial d’un site e-commerce (achats, stocks et/ou dropshipping) tout en développant un modèle marketplace dont la mission principale sera de développer le catalogue grâce à des vendeurs tiers.

logo sans fond origami marketplace

Plus de références, ne veut pas dire plus de contraintes

 

En effet, le principal atout du modèle marketplace est sa gestion simplifiée. Les retailers, les centrales d’achat et/ou les pure players peuvent rapidement développer une nouvelle source de revenue sans contraintes. Les vendeurs tiers se chargent de l’approvisionnement des marchandises, de l’expédition et de la gestion des prix.
Il s’agit donc d’un constat simple : Multiplier le nombre de vendeurs sur une place de marché signifie multiplier ses références et faire marcher la concurrence, qui va naturellement tirer les prix vers le bas. Allégé de ces contraintes logistiques et opérationnelles, l’opérateur de marketplace peut alors se concentrer sur le développement de sa force commerciale et du marketing visant ainsi le développement de nouveaux services, l’amélioration de l’expérience d’achat sur le site et enfin la fidélisation client.

logo sans fond origami marketplace

Agrandir son catalogue produits B2B

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Vous avez un projet de marketplace ? Découvrez notre solution de création de marketplace Origami !