bikedOlivier Roche, passionné des deux-roues, décide de créer sa marketplace avec Origami pour réunir les passionnés de la route

Probikeshop est un e-commerce proposant la vente de vélos, pièces détachées, équipements et accessoires hometrainer qui permet à chaque sportif de vivre sa passion ! Une nouvelle plateforme a été créée avec l’objectif de réunir ces adeptes autour de leur passion commune grâce au modèle de la marketplace C2C d’achat et de revente de matériel et de pièces d’occasion, avec toujours plus de choix parmi les marques et les produits. La marketplace Biked, tout en encourageant l’économie circulaire rassemble les passionnées de la route dans l’univers du vélo !

 

 

  • Bonjour Olivier, pouvez-vous nous présenter votre projet Biked ?

vignette biked Bonjour ! Biked est une place de marché permettant d’acheter et/ou vendre des pièces détachées et équipements de vélos entre passionnés.

L’idée, c’est de mettre en relation les acheteurs et les vendeurs sur une même plateforme, ce qui permet de simplifier les transactions que ce soit sur la mise en avant des produits, la visibilité, les transactions et la logistique avec les spécificités des modes de transport.

Le point le plus important au démarrage du projet Biked, c’était surtout cette envie de réunir des passionnés. Nous avons un e-commerce déjà existant, Probikeshop, et nous avons intégré tout le savoir-faire et l’expérience de Probikeshop pour créer une marketplace qui soit vraiment adaptée aux passionnés de vélo.

Le contexte socio-économique, politique et environnemental semble être en faveur du marché du cycle. Si l’on cherche des alternatives moins polluantes que les transports automobiles depuis de nombreuses années, la crise sanitaire est venue jouer un véritable rôle d’accélérateur afin d’imposer le vélo comme le moyen le plus efficace de se déplacer en zone urbaine. Une étude de Xerfi révèle que le marché du cycle a encore de beaux jours devant lui : “Le marché devrait ainsi continuer de croître de 9% par an en valeur d’ici 2023, dopé par les ventes de VAE (+19% par an sur la période pour atteindre près de 800.000 unités). Le marché du cycle pourrait ainsi peser 3,4 milliards d’euros en 2023”.

  • Pourquoi avez-vous choisi de créer une nouvelle entité en dehors de celle de Probikeshop ?

BIKEDLes passionnés ont du matos inutilisé - bikedNotre choix de créer la marketplace Biked, en plus du e-commerce déjà existant Probikeshop, est un vrai choix stratégique, lié à l’ambition que nous portons sur ce projet. Dès le début, lorsque nous avons imaginé le projet Biked, nous ne l’avons pas pensé comme un service annexe que l’on proposerait à nos clients. Nous voulions que Biked soit une marque à part entière et c’est tout naturellement, que nous avons décidé de créer une une marketplace uniquement pour ce projet. Bien sûr, notre marque Biked se repose sur l’écosystème de Probikeshop car nous voulions nous appuyer sur notre clientèle existante.

De plus, notre ambition est de faire de Biked la marketplace de référence en France puis en Europe. En d’autres termes, c’est l’ambition du projet à terme qui a guidé notre choix.

 

  • Très bien, merci pour cette réponse.
    Pourquoi avoir choisi le modèle marketplace pour ce projet ?

 

BIKED Pour mettre en œuvre notre projet Biked, le modèle de la marketplace nous est apparu comme une évidence. Nous voulions une solution professionnelle et intégrée qui mette en relation les vendeurs et les acheteurs et prenne en charge l’aspect technique, financier et logistique.

Marketplace C2C Biked

De ce fait, le modèle de la marketplace était le choix évident pour nous. Ensuite, nous avons réalisé plusieurs benchmark sur des modèles existants. Nous nous sommes renseignés sur les success stories des marketplaces existantes en France et dans le monde et cela, dans différents secteurs d’activités.

Nous avons étudié le business model de Vinted qui est une des marketplaces les plus connues puis d’autres marketplaces comme Selency dans l’ameublement, Reverb dans la musique, Chrono24 dans les montres de seconde main. A des échelles très différentes, nous nous sommes rendus compte des spécificités que présentent chaque marketplace et cela a été évident pour nous : c’est à travers ce modèle que nous voulions porter notre projet.

“Les ventes en ligne réalisées sur des places de marché ont représenté 52% du chiffre d’affaires de l’e-commerce mondial en 2018, estime Internet Retailer dans son rapport annuel Top 100 Online Marketplaces. Cette tendance ne concerne plus seulement les plateformes comme Amazon, CDiscount : les marchés de niche comme le marché du cycle et la marketplace Biked sont des vraies tendances émergentes.

 

  • Pourquoi avoir choisi Origami Marketplace ?

 

BIKED Une fois que nous avons pris la décision de créer notre propre marketplace pour lancer notre projet Biked, nous étions confrontés à deux choix majeurs.
Le premier choix a été de savoir si nous voulions développer une plateforme from scratch (ndrl : à partir de rien) avec une agence ou se rapprocher d’un éditeur de solution logicielle comme Origami Marketplace qui propose un modèle de plateforme déjà existante.
Pour ce premier choix, nous avons très vite réalisé que nous ne voulions pas faire de développement from scratch en raison du temps dont nous disposions.
En effet, le projet Biked a été lancé avec la société Probikeshop et nous ne voulions pas prendre le risque de concevoir une plateforme en 12 ou 18 mois sans garantie de succès. Cela nous semblait plus judicieux de s’orienter vers un éditeur de logiciel pour développer notre plateforme entre 6 à 8 mois. Nous étions dans une logique de MVP (Minimum Viable Product)*. Pour résumer, l’aspect timing a été crucial dans la sélection du logiciel Origami Marketplace.

Maillot seconde main sur bikedLe second choix a été déterminé par la complexité du modèle de la marketplace qui est par essence très différent d’un site e-commerce traditionnel. C’est un modèle qui nécessite d’être rigoureux sur les process. Cela fait une quinzaine de jours que nous avons lancé la marketplace et Origami a su maîtriser les process, le timing et le lancement.
En effet, sur une marketplace, il y a une quantité importante de flux, de workflow et des interactions permanentes entre les acheteurs et les vendeurs. Il faut être capable de saisir toutes ces subtilités et pouvoir y répondre avec rapidité donc l’aspect métier était également important pour nous aider à prendre notre décision.
Pour ces raisons, nous avons écarté l’option de choisir une agence pour mener à bien notre projet de création de marketplace car cela aurait été trop compliqué pour nous de devoir lui fournir un cahier des charges détaillé et abouti. Choisir une solution packagée est vite devenue une certitude pour nous.

Une fois que nous avions déterminé nos deux facteurs clés pour choisir avec qui porter notre projet, nous avons recensé plusieurs acteurs et notre choix s’est arrêté sur Origami Marketplace en raison de la connaissance détaillée du métier et de la volonté de nous accompagner pour donner vie à ce projet.
Il était primordial pour nous de travailler avec un partenaire qui ait envie de s’impliquer réellement sur notre projet, qui comprend notre besoin, et qui dispose d’une vision pour aller plus loin quand cela est nécessaire. Le choix du partenaire était stratégique pour le projet et la plateforme Origami a su répondre à chacun de ces points.

Quelque soit les partenaires avec lesquels nous travaillons, la nécessité d’identifier une réelle volonté de collaborer ensemble est extrêmement déterminant pour nous et au sein d’Origami, vous avez été rassurants à la fois dans la délivrabilité de la plateforme et dans la capacité à créer la plateforme comme nous l’avions imaginé.

Puis, évidemment, une fois que la partie budget est alignée, le choix devient évident!

  • Merci, pour ces informations, Olivier.
    Quelles sont tes impressions sur la préparation du projet et la mise en production de la marketplace par l’équipe Origami ?

BIKEDCela s’est très bien passé, nous avons su tenir les échéances en temps et en heure du début à la fin. Lors de la préparation du projet, il y a eu quelques contretemps mais cela ne nous a pas étonné. En effet, il s’agit de notre premier projet de marketplace mais nous avons déjà de l’expérience sur plusieurs projets e-commerce et nous avons conscience que cela fait partie du jeu. De plus, l’équipe Origami Marketplace s’est toujours montrée très disponible pour faire face à ces imprévus, justement.
Votre account manager a vraiment conduit le projet depuis le début et aussi bien de votre côté que du nôtre, nous avons toujours pu trouver des solutions et c’est d’ailleurs toujours le cas aujourd’hui.

Il est vrai que parfois nous jugeons ne pas avoir besoin d’aller aussi loin et à d’autres moments, c’est votre équipe qui nous permettait de ne pas nous disperser. Nous avons toujours réussi à trouver des terrains d’entente permettant de satisfaire les deux parties !

Nous sommes ravis de la collaboration jusqu’à aujourd’hui. Nous avons pleinement conscience lorsque nous avons choisi Origami que nous n’allions pas travaillé avec une multinationale qui suit plein de process de gestion de projets précis et détaillés mais c’est en pleine conscience que nous avons fait ce choix et cela correspond très bien à notre image.

  • Comment envisagez-vous votre marketplace dans 1 an ?

BIKED Nous aimerions aller plus loin dans le développement du projet et les discussions sont en cours afin de déterminer comment nous allons procéder à ces intégrations mais les prochains enjeux majeurs sont surtout l’intégration de vélos sur notre marketplace et le développement de Biked à l’international.
En effet, à l’heure actuelle, les vélos ne sont pas disponibles sur notre plateforme car nous avons fait le choix stratégique de privilégier la mise en avant des pièces détachées et de l’équipement. Pour proposer la vente et l’achat de vélos sur notre marketplace, nous allons devoir apporter des nouveautés et changer notre modèle sur cette partie en particulier car les vélos représentent des enjeux nouveaux notamment en termes de transport pour la livraison. C’est un projet qu’on aimerait mettre en place dans les mois à venir.
Nous souhaitons également déployer notre projet à l’international. Cela fait à peine 15 jours que nous avons lancé la plateforme et nous étudions déjà les budgets afin d’étendre le projet en Espagne dans les prochains mois. L’Espagne est le premier pays dans lequel nous comptons nous implanter, puis si les opportunités nous le permettent, nous nous déploierons également dans un autre pays.

Le mot de l’équipe Origami :
Le projet de réunir les passionnés de vélo sur une seule plateforme est un challenge intéressant qui a impliqué toute l’équipe Origami Marketplace depuis les prémices du projet. Passion du vélo, proximité, exigence, responsabilité et accompagnement de chaque cycliste, ces engagements forts animent les responsables du projet Biked ainsi que leurs utilisateurs dont l’esprit de communauté est très présent.

#créer marketplace #éditeurmarketplace

Biked en quelques chiffres :

    • 1475 vendeurs actifs sur la marketplace
    • Ouverture du catalogue client aux clients C2C
    • Un e-commerce existant : Probikeshop
    • Date de la signature du contrat : 9 octobre 2020
    • Date de lancement de la plateforme : 12 avril 2021

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.