« Le secteur de la revente d’articles de seconde main dans son ensemble connaît une forte croissance. Nous sommes très heureux d’accueillir Kering et Tiger Global Management dans notre ambition : bâtir une industrie de la mode plus durable et aller encore plus loin dans le développement de notre exceptionnelle communauté mondiale », a déclaré dans un communiqué Maximilian Bittner, PDG de la marketplace C2C “Vestiaire Collective”, nouvelle licorne française du secteur de l’e-commerce.

logo sans fond origami marketplace

Le luxe de seconde main : une opportunité pour Kering

La start-up française Vestiaire Collective vient d’annoncer une levée de fonds de 178 millions d’euros. Le groupe français Kering, spécialiste du luxe, viens d’acquérir près de 5 % du capital de la société et siégera désormais à son conseil d’administration aux côtés de la société d’investissement Tiger Global Management.
Participation aux côtés des actionnaires historiques comme la Bpifrance, Eurazeo, Luxury Tech Fund ou encore La jeune pousse de Maximilian Bittner.

« Le luxe de seconde main est désormais une tendance réelle et profonde« , a déclaré François-Henri Pinault, le PDG de Kering, concernant le nouvel investissement de son groupe. Une constatation qui transparaît dans les chiffres.
La plateforme de vente en ligne indique avoir plus que doublé ses volumes de transactions en 2020. Cette tendance haussière va se poursuivre puisque le marché de la seconde main pesera plus de 60 milliards de dollars d’ici à 2025. En France, il est actuellement estimé à plus d’un milliard d’euros, d’après le journal “Les Echos”.

logo sans fond origami marketplace

Forte résilience face à l’épidémie de Covid-19

Bien que le secteur de l’habillement soit touché de plein fouet par la pandémie de Covid-19, Vestiaire Collective affiche une solide santé face à ses actionnaires : pas de points de vente, pas de fermetures ! Encore une réussite grâce au modèle de la marketplace dans le secteur de l’e-commerce.

Le secteur de la mode de seconde main s’est accéléré avec la pandémie. Selon Vestiaire Collective, « la part des pièces de seconde main dans la garde-robe des particuliers devrait passer de 21 % en 2021 à 27 % en 2023, et le marché de la seconde main devrait atteindre plus de 60 milliards de dollars d’ici 2025« .

L’engagement citoyen des consommateurs français concernant la protection de l’environnement, le développement durable, ainsi que la consommation responsable, vont être des facteurs d’accélération des ventes de cette marketplace.

logo sans fond origami marketplace

Une nouvelle licorne made in France

La jeune pousse compte amorcer une nouvelle phase de croissance avec cet argent neuf, en ciblant tout particulièrement le marché Nord Américain. Elle souhaite également traiter la gestion de son empreinte carbone et investir dans l’intelligence artificielle par la création de 155 postes dans le domaine de l’analyse des données, de l’ingénierie, des technologies et du développement produit, nous détaille Vestiaire Collective dans son communiqué.

Entreprise fêtant ses 12 ans, Vestiaire Collective propose une marketplace spécialisée dans la vente de produits de luxe de seconde main, entre particuliers. Elle emploie un peu plus de quatre-cent personnes en France, en Allemagne, aux États-Unis ainsi qu’à Hong Kong. La plateforme, qui donne accès à un catalogue de trois millions d’articles, compte aujourd’hui environ onze millions de membres.

Le luxe de seconde main est une tendance réelle et ancrée dans la durée. Le modèle de la marketplace est parfaitement adapté pour saisir cette opportunité dans le but de continuer à améliorer les services proposés aux clients du groupe Kering. Orienter l’avenir du secteur luxe made in France vers des pratiques innovantes et plus durables fait partie intégrante des souhaits futurs du Groupe, selon son PDG.

Sources :

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.