“Le nombre d’emplois dans le domaine de l’économie circulaire s’élève à 800 000, « soit plus de 3 % de l’emploi global », confie Emmanuelle Ledoux, directrice générale de l’Institut de l’économie circulaire. L’Insee définit l’économie circulaire comme un principe qui vise à réduire la consommation de matières premières en passant du modèle de production et de consommation linéaire (consistant à extraire, fabriquer, consommer et jeter) à un modèle circulaire.
Pourquoi créer une marketplace d’économie circulaire ? Dans cet article, nous vous invitons à regarder de plus près le succès grandissant de l’économie circulaire et le rôle que joue le modèle de la marketplace pour booster ce type d’économie.

logo sans fond origami marketplace

Les facteurs clés de succès de l’économie collaborative

 

La seconde main & l’économie collaborative

La seconde main est une manière, pour les entreprises textiles notamment, de se tourner vers l’économie circulaire, vers laquelle s’orientent de plus en plus les consommateurs.
En effet, en France, selon un sondage de l’Institut Français de la Mode réalisé en 2019, la part des clients ayant recourt à la mode d’occasion représente 39% de la population interrogée, ce qui correspond à une augmentation de 24 points sur les dix dernières années.
Les habitudes de consommation changent, les consommateurs prennent en compte l’aspect humain lors de la décision d’achat. Ainsi, un grand nombre sont plus critiques et réfléchis lors de leur acte d’achat, ils accordent de l’importance au fait que les produits mis à disposition sur le marché soient locaux, respectueux de l’environnement et produits dans des bonnes conditions de travail.
Les initiatives liées à l’économie collaborative sont d’autant plus encouragées depuis l’instauration de la loi anti-gaspillage votée par l’Assemblée Nationale en décembre 2020 et qui interdit désormais la destruction des invendus non alimentaires.
Cette loi impacte profondément le marché de l’habillement. Pour cause, dès 2022, elle obligera les enseignes de produits d’hygiène et textile à recycler ou à donner leurs invendus afin de lutter pour le développement durable.

 

L’économie collaborative, phénomène accéléré par la crise sanitaire

Le phénomène de l’économie collaborative a été fortement exacerbé avec la crise mais ce modèle économique n’a pas attendu cela pour s’installer durablement puisque les consommateurs ont une véritable prise de conscience économique et écologique.
Si l’économie collaborative sort aujourd’hui de sa niche c’est en grande partie grâce à l’essor d’Internet et des réseaux sociaux qui rendent accessible les outils de partage et distribuent les cartes quant à l’équilibre entre l’offre et la demande puisque replacer l’humain est au centre des priorités dans la consommation.
C’est d’ailleurs pour cela que les plateformes de vente, échange, troc se développent de plus en plus et cela dans tous les domaines : les services de location (Airbnb), les services automobile (Blablacar), les services entre voisins (La machine du voisin), ou encore le crowdfunding (Kisskissbankbank, Ulule, Friendsclear…).
On constate que l’économie circulaire se propage dans tous les secteurs et qu’elle est une économie de moins en moins marginale.
Le point sensible avec l’économie de partage c’est le manque de confiance que peuvent avoir les internautes lors de l’achat de produits déjà utilisés mais ils sont de plus en plus actifs et le système de notation, d’avis clients et même de groupes communautaires ou groupes d’achats vient pallier ce problème.

logo sans fond origami marketplace

Les marketplaces d’économie collaborative ont le vent en poupe

 

L’économie collaborative, qu’est-ce que c’est ?

Le concept d’économie collaborative, autrement appelé économie circulaire se construit autour de trois facteurs qui sont la préservation des ressources naturelles, l’optimisation de l’utilisation des ressources et la mise en place de modes de production et de consommation qui entrent dans un cercle vertueux.
L’économie circulaire repose sur sept piliers :

  • l’extraction/exploitation et les achats durables
  • l’éco-conception
  • l’écologie industrielle et territoriale
  • l’économie de la fonctionnalité
  • la consommation responsable
  • l’allongement de la durée d’usage
  • le recyclage des déchets
economie circulaire

Marketplace d’économie circulaire

Une marketplace permet de mettre en relation des acheteurs, des vendeurs et/ou des fournisseurs selon que l’activité de votre commerce soit tournée vers les particuliers ou les professionnels. De ce fait, une marketplace d’économie circulaire se différencie du modèle classique d’une marketplace car les produits proposés à la vente sont des produits de seconde main.
Par exemple, sur Preppysport, une marketplace de vide-sellerie, il est possible de vendre une selle de dressage et à la fois d’acheter un équipement pour cavalier.

logo sans fond origami marketplace

Créez votre propre marketplace d’économie collaborative !

Les avantages d’une marketplace d’économie circulaire

Si l’avenir de l’économie circulaire repose autant sur les marketplaces c’est parce que ces dernières représentent des avantages qui ne sont pas négligeables :

  • Amélioration de l’image de marque (stratégie RSE)
  • Participer à une consommation responsable et plus durable
  • Augmentation du chiffre d’affaires (diversification des sources de revenus)
  • Réduire les coûts de stockage
  • Fidélisation de la clientèle (partage des mêmes valeurs)
  • Réduire le volume de déchets et d’invendus (économies)

Une marketplace d’économie circulaire pour offrir une seconde vie aux produits

Si vous avez le désir de développer votre propre marketplace d’économie collaborative, gardez en tête que son fonctionnement atypique implique une gestion des flux de paiement plus complexe.
Par exemple, pour les marketplaces d’économie collaborative en C2C comme Vinted, les utilisateurs peuvent être à être acheteur et vendeur.

De par la complexité de la gestion du flux de paiement, s’appuyer sur une solution complète qui propose une marketplace clés en main peut vous faire gagner du temps en proposant une expérience optimale aux utilisateurs de votre site et en vous offrant des outils de pilotage permettant l’automatisation des processus.

L’exemple de la marketplace Roxine : la marketplace qui donne une seconde vie aux vêtements

L’exemple illustrant le mieux à quel point la marketplace d’économie collaborative séduit les consommateurs est sans nul doute la marketplace Roxine Club. La marketplace d’économie circulaire met en relation les acheteurs et les vendeurs pour l’achat et/ou la vente de vêtements d’accessoires d’occasion pour les femmes rondes, à partir de la taille 42.
La plateforme est l’occasion d’offrir une expérience supplémentaire à ses clientes, celle de pouvoir bénéficier de l’achat et de la revente en seconde-main et ainsi encourager l’économie circulaire en donnant une nouvelle vie aux vêtements.

Vous connaissez maintenant les bases d’un lancement d’une marketplace d’économie collaborative ainsi que tous les enjeux économiques et environnementaux que représente ce marché.
Alors que le contexte de la crise sanitaire favorise le modèle économique des places de marché d’économie circulaire, vous avez toutes les clés en main pour créer votre marketplace d’économie collaborative.

 


Sources :
Qu’est-ce qu’une marketplace d’économie circulaire – Lemonway

Economie collaborative : le partage sort de sa niche – Toute la franchise

Les chiffres fous de l’économie circulaire – Le Parisien

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.