Juin 2021 - COMMUNIQUÉ DE PRESSE - ORIGAMI MARKETPLACE

Vers une mode plus durable... Fashion et économie circulaire : est-ce vraiment compatible ?
 

logo origami marketplace paysage

L’économie circulaire est née en Californie dans les années 2000. Elle s’est développée à travers le monde. A l’heure actuelle, le nombre d’emplois dans le domaine de l’économie circulaire s’élève à 800 000, « soit plus de 3 % de l’emploi global », confie Emmanuelle Ledoux, directrice générale de l’Institut de l’économie circulaire. Ce concept vient bousculer le modèle capitaliste d’une économie linéaire bientôt à bout de souffle. Un modèle émergent qui présente son lot d’enjeux, notamment au niveau des réglementations. Il faut faire preuve d’adaptabilité, créativité et souplesse pour adopter ce modèle qui peut profiter à l’entreprise en termes de rentabilité et de fidélisation de sa clientèle.

Les marketplaces, un choix stratégique pour les retailers

La loi anti-gaspillage (AGEC) contraint les retailers à changer leur mode de production et trouver une solution pour recycler leurs invendus puisqu’ils ne peuvent plus les détruire avec l’incinération et la mise en décharge.
A cet effet, de nouvelles collaborations entre les différents acteurs de la mode apparaissent afin de trouver des solutions qui apportent une alternative durable à ce monde du retail se trouvant quelque peu bouleversé. Les retailers de la filière textile sont nombreux à avoir crée leur plateforme de seconde main. Se trouvent entre autres, La Redoute qui a lancé La Reboucle, Kiabi et Kiabi Seconde Main ou Cyrillus et Cyrillus Seconde Main.
Les enjeux sont écologiques mais aussi et surtout économiques et les marketplaces apportent une solution innovante et créative aux contraintes entre numérique et développement durable.

fashion economie circulaire

Les marques de luxe mettent un pied dans le marché de la seconde main

Les marques de luxe ont été très longtemps frileuses à l’idée de prendre part aux mouvements liés à la seconde main dans le but de maintenir leur positionnement haut de gamme, aussi synonyme de rareté et d’expérience unique et exclusive. Le fait qu’on puisse désormais trouver des marques de luxe sur des plateformes de seconde main est donc une véritable transition et ce sont des changements significatifs à prendre en compte puisque cela permet de rendre le luxe plus accessible. On peut notamment citer la collaboration de Burberry avec l’entreprise The Real Real.

Les pure players, précurseurs de l'économie collaborative !

Le marché de la seconde main tend à se démocratiser et à se construire une stratégie complète et cela grâce à l’apparition de marketplaces en ligne telles que Vestiaire Collective, Vide Dressing ou encore Vinted.

"Le saviez-vous ? Il faut 11 000L d'eau pour fabriquer un jean, soit l'équivalent de 285 douches"

Origami Marketplace, solution tout-en-un

[Au cœur de l’action] La digitalisation des boutiques permet de le développement du commerce en ligne et donne du sens à l’économie circulaire. Origami Marketplace propose une solution de marketplace C2C, clés en main, afin de contribuer à l’émergence d’une mode plus durable pour la planète.

Contact Presse

Audrey – Responsable Marketing
audrey[at]origami-marketplace[dot]com

mode economie collaborative

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.