Entré en France de manière discrète, en quelques années, le Black Friday est devenu un événement commercial majeur. Cette journée qui a lieu chaque année le quatrième vendredi de novembre donne le coup d’envoi de la saison hivernale avec de nombreuses offres attractives. 24h qui ravissent certains consommateurs et consommatrices.

Cependant, cette pratique commerciale importée des Etats-Unis, fait de plus en plus débat et devient l’une des causes principales de la surconsommation de pollution et parfois même de promotions trompeuses. Afin d’agir sur ce phénomène, de nombreuses marques de mode françaises engagées et responsables se mobilisent à l’occasion de cette nouvelle édition du Black Friday. Aujourd’hui, décryptons ce phénomène.

logo sans fond origami marketplace

Origine de Black Friday

Survenu aux Etats Unis en 1929 à la suite de la Grande Dépression, de nombreux commerçants ont établi un concept bien connu de nos jours, celui du Black Friday. À l’époque, cet événement avait pour objectifs de redynamiser l’économie du pays et ne devait pas s’étendre sur plusieurs jours. Cependant, de par son succès, ce concept s’est prolongé dans le temps et ceux sur une période de plusieurs jours.

Au fil des décennies, cet événement s’est très vite popularisé et ceux au-delà des frontières. Aujourd’hui, et d’autant plus avec l’avènement du numérique, le Black Friday est devenu l’un des événements les plus attendus de l’année avant l’approche des fêtes de Noël.

Même si le Black Friday est synonyme de réductions immanquables et des prix alléchants sur des centaines de millions de produits, il n’en demeure pas moins que derrière ce phénomène se cache une vérité qui frappe le monde et notamment l’environnement.

logo sans fond origami marketplace

La controverse du Black Friday

À 3 semaines de Noël, le Black Friday est l’occasion pour les consommateurs de faire des bonnes affaires notamment sur des produits bien spécifiques tels que les produits high-tech, la mode ou encore d’autres secteurs comme les services, voyages et bien d’autres.

Black FridayC’est donc un moyen pour les ménages les plus modestes – ou pas – de profiter de nombreuses promotions et d’acheter ou d’achever leurs achats pour les fêtes, choses qu’ils n’auraient sûrement pas pu acheter en dehors de cette période hélas souvent de manière compulsive et excessive. De nombreuses questions se posent, on parle de remises qui poussent à la consommation voire à la surconsommation, mais à quel prix ?

Considérée par certains comme une pratique commerciale agressive, cette incitation à l’achat n’est pas sans conséquences pour l’environnement. Malgré de nombreuses alertes sur les conséquences du Black Friday, ce système bâti à l’origine dans le but de soutenir l’économie, s’avère être une réelle incitation au gaspillage.

Aujourd’hui, il est important pour les consommateurs et vendeurs de devenir de véritables consom’acteurs et de revoir les enjeux de ce concept afin de rejoindre le combat de nombreux écologistes sur le zéro gaspillage. Cette façon de revoir son mode de consommation est d’autant plus importante que la planète est en danger du fait de la pollution induisant le réchauffement climatique. En effet, prenons l’exemple de la mode qui est l’une des industrie les plus polluante au monde avec une émission de 1,2 milliard de tonnes de CO2 par an.

logo sans fond origami marketplace

Devenir consom’acteur c’est possible

En France et dans le monde, de nombreuses initiatives ont vu le jour dans le but de sensibiliser les clients à la surconsommation et notamment durant la période du Black Friday. Cette journée sombre pour l’environnement met en lumière des chiffres affolants : on dénombre 50 millions de transactions bancaires* durant cette période , de nombreuses livraisons par des transports polluants qui contribuent à l’émission de gaz à effet de serre…

Pour lutter contre cela, plusieurs alternatives au Black Friday sont nées de l’engagement des citoyens:

  • Le «Block Friday» : porté en France par le mouvement Youth For Climate,il a pour objectif de bloquer des lieux symboliques de la société de consommation et manifester contre le Black Friday.

 

  • Le «Buy Nothing Day» ou journée sans achat : Mouvement né au Canada en 1992 et repris par l’ONG Greenpeace, ce dernier à pour but de créer une opération pacifiste en boycottant la journée du Black Friday pour protester contre le gaspillage de la société de consommation.

 

  • Le «Green Friday» : ce mouvement se veut comme une journée de sensibilisation aux modes de consommation alternatifs (réparer plutôt que jeter, encourager l’achat d’occasion ou local, allonger la durée de vie des produits, acheter des produits reconditionnés). De par ce mouvement, une centaine de parcs nationaux californiens ont décidé d’être gratuits durant cette période afin que les habitants puissent profiter de la nature et ne pas céder face à la tentation du Black Friday.

 

  • Le «Giving Tuesday» : journée placée sous le signe de l’altruisme, la générosité ainsi que la collecte de dons, elle permet d’inciter les personnes à donner plutôt qu’acheter.

|logo sans fond origami marketplace

Même si pour l’économie le concept du Black Friday est une véritable aubaine, il n’en demeure pas moins que pour la planète cet évènement commercial cause de nombreux dégâts irréversibles qui se comptent en millions de tonnes de déchets. Dans l’objectif de concilier enjeux économiques et environnementaux, une des solutions mises en lumière est celle du recyclage et notamment la seconde main grâce aux nombreuses plateformes d’achats d’occasion qui voient le jour.

En effet, acheter des produits déjà en circulation permettrait de réduire de manière considérable les risques liés au réchauffement climatique. Ainsi, préparer le monde de demain plus respectueux de l’environnement , c’est penser également à mesurer l’impact écologique lors de nos achats au sein de la société. L’économie circulaire semble aujourd’hui être la réponse aux défis environnementaux car elle concrétise l’objectif de passer d’un modèle de réduction d’impact à un modèle de création de valeur, positive sur un plan social, économique et environnemental.

—–

VOUS SOUHAITEZ LANCER VOTRE MARKETPLACE ?

Une démonstration vaut mieux qu’un long discours. Découvrez les fonctionnalités Origami Marketplace appliquées à votre projet et projetez-vous dans votre future place de marché.